Visiteurs:30205125
En ligne:00027
Accueil   Actualité au quotidien  
Document sans titre
Document sans titre
details des articles

Actualité du 19-08-2007

Libreville. Réception par la communauté camerounaise

Le Pr Njoh Mouelle a découvert à Libreville une communauté camerounaise fort dynamique et bien organisée. Assisté par l'ambassadeur du Cameroun à Libreville, il s'est rendu à une réception en son honneur dont il était loin de soupçonner l'importance et l'excellente qualité. Ici aussi, allocutions, présentation des membres de cette communauté, buffet, cadeaux, auront été les temps de la rencontre. Mme Marie Roger BILOA, journaliste camerounaise bien connue de tous avait accepté de se joindre à cette petite fête camerounaise, marge de sa participation aux festivités du 47eme anniversaire de l'indépendance du Gabon.



L'homme politique a saisi cette belle occasion pour présenter à l'ensemble de la communauté rassemblée le projet de banque populaire intitulé "Mutuelle Communautaire de Croissance" (MC2) dont la première présentation à eu lieu le 3 fevrier 2007 à Yabassi. L'enthousiasme avec lequel ce projet a été accueilli a suscité une douzaine d'actionnaires ayant dès le lendemain liberé les parts souscrites.


(PROPOS DE CIRCONSTANCE A L’OCCASION DE LA RECEPTION DU Pr. E. NJOH MOUELLE PAR LA COMMUNAUTE CAMEROUNAISE À LIBBREVILLE PRONONCE PAR LE REPRESENTANT)







Excellence Monsieur le Ministre de la Communication, porte parole du Gouvernement Camerounais,

Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Cameroun au Gabon,

chers invités et sympathisants,

mesdames et Messieurs,

chers Nkamois du Gabon ; l’honneur m’échoit de vous souhaiter une chaleureuse bienvenue à Libreville au nom de la Communauté Nkamoise, berceau de votre naissance.



De même que la communauté camerounaise en général, le Département du Nkam que je suis, et à travers moi tous les fils et filles nkamois du Gabon sont fiers d’être honorés par la présence de votre personnalité dans un séminaire international comme celui, objet de votre présence à Libreville.



C’est pour exprimer notre joie, et notre reconnaissance en vous, « es qualité » porte flambeau et parrain de l’élite Nkamoise, que nous avons tenu à vous recevoir pour une communion d’idées dans le local qui est le vôtre, car, appartenant à votre frère TOYA Adolphe Président de la grande famille Nord Makombé du Gabon. Vous êtes donc ici chez vous.



Excellence, Monsieur le Ministre, votre disponibilité traditionnelle au dialogue avec vos frères qui ont sollicité et obtenu de vous cet entretien, quoi de plus palpant quant-à votre disponibilité sus-évoquée !



Homme de confiance et de patience, Sage, quelle fidélité héroïque du Professeur E. NJOH MOUELLE ?



Depuis plus d’un quart de siècle au service de la nation ; l’homme de main du Président de la République : Secrétaire Général du RDPC, Conseiller à la Présidence, Député du Nkam, et aujourd’hui Ministre de la Communication, porte parole du Gouvernement Camerounais ; comment le Nkam ne doit-il pas être fier d’avoir donner naissance à une personnalité d’une telle ossature ; un homme de votre trame doté d’expériences multiformes qui a toujours su placer sa communauté quant il le faut au rang de l’Excellence au Cameroun.



Malgré le handicap démographique du département du Nkam, le Président Paul BIYA a su garder sa confiance politique en vous, preuve d’une prise en compte de votre représentativité définie par votre valeur intrinsèque, cher frère Professeur.



Comment être indifférent devant cette marque de distinction et de reconnaissance nationale et internationale.



Merci une fois de plus cher aîné.



Nous vous prions de bien vouloir transmettre nos remerciements au Président Paul BIYA qui a su placer son estime à un peuple dynamique fidèle à son idéologie politique, grâce au porte feuille Ministériel que vous occupez succédant dans le même ministère, à un autre Nkamois Pierre MOUKOKO MBONDJO votre frère.



La communauté camerounaise du Gabon en général et celle du Nkam en particulier se sont engagées dans une réorganisation administrative et sociale depuis le 05 décembre 2005 sous l’impulsion de son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Cameroun au Gabon et à Sao Tomé et Principe, son Excellence Jean KOE NTONGA. Cette réorganisation administrative et sociale est vouée à l’organisation administrative de la communauté camerounaise autour des associations apolitiques et d’entraide motivées par le besoin de souscrire à une sorte d’assurance vie et de maladie qui consiste au rapatriement de la dépouille d’un adhérent ou de l’évacuation sanitaire de celui-ci au cours de son séjour au Gabon, sans d’autres sollicitudes exprimées et soutenues.



Pour la petite histoire, plusieurs départementaux ont assumé ces mêmes fonctions non sans mal, notamment : Messieurs DESKONG DUPONT (feu), NDJECK Emmanuel, KINGYASSOKE, NKOH Zachée (feu) pour ne citer que ceux là, et, aujourd’hui Monsieur MANGA Dédjato ici présent élu et en poste il y a presque un an.



Pour mener à bien sa mission, le nouveau département a récemment initié une tournée inter familiale motivée par le souci d’accomplir :



- le recensement de tous les Nkamois de Libreville et de l’intérieur du pays

- l’organisation de la communauté nkamoise en famille, village et arrondissement.

- La redynamisation des structures associatives existantes afin de créer un climat de dialogue permanent et d’entraide fraternel entre les fils et les filles du NKam.



Cette tournée en cours d’achèvement, lui permettra à la fin de mieux évaluer l’importance des tâches qu’il aura à assumer pour le bonheur de ses frères nkamois du Gabon.



Excellence, je tiens également à vous demander par la même occasion d’inscrire à votre registre, l’existence des familles issues du même département qui vous seront présentées tout à l’heure notamment : MBANG et DIBOM, FANDA, BANDEM, NDA NDEM, MOYA, MBIAM et la grande famille Nord Makombe toutes regroupés au sein des arrondissements, Nkondjock, Yabassi et Yingui composantes du département du Nkam, résidants au Gabon.



Cette logique ainsi amorcée, nous amène à vous interpeller sur le rôle qui est le votre à savoir :



Accomplir pleinement votre devoir de père, doyen, guide, rassembleur de la jeune élite nkamoise du Cameroun avec ceux de l’extérieur, à l’exemple de ceux du Gabon avec qui vous communiez actuellement en toute détente enclin de fraternité.



Excellence, les nkamois n’entendent pas vivre en vase clos.



Ils entendent aussi participer de leur façon à l’effort du gouvernement pour bâtir dans notre pays la paix, la sécurité, la stabilité pour un développement durable de leur département.



En d’autres termes, cher frère notre message, celui de l’union indéfectible dans la solidarité des nkamois, doit être gravé en lettres d’or dans les mémoires de ses dignes fils pour bâtir un Nkam uni, grand, solide et prospère.



Nous voulons vous assurer Excellence, de la disponibilité totale de notre communauté à œuvrer de concert avec vous, pour la consolidation des liens de fraternité, et de coopération qui unissent notre communauté. Ce pourquoi nous vous interpellons aujourd’hui.



Monsieur le Ministre et cher frère, pour votre nomination par son Excellence Paul BIYA aux hautes fonctions de Ministre de la Communication et porte parole du Gouvernement Camerounais, (il n’est jamais trop tard) nous vous en félicitons et, vous adressons nos vives et chaleureuses salutations pour la confiance qui vous est ainsi renouvelée, fruit de la disponibilité et du sens de la responsabilité dont vous avez toujours su faire montre.



Je puis vous assurer que vous trouverez toujours auprès de vos frères du Gabon, compréhension, solidarité en vue du raffermissement continu de nos traditions, la promotion de la paix et du progrès du Cameroun en général et du Nkam en particulier.



C’est pourquoi pour terminer ces propos, nous vous réitérons nos vœux de succès dans votre noble mission, et les formulons ardent et sincères pour votre bonheur personnel, et de toute votre famille.



Pour la prospérité du peuple nkamois ; nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre et cher frère, les assurances de notre fraternelle gratitude.





Vive la Republique du Cameroun

Vive la Province du Littoral

Vive le Département du Nkam

Vive le Pr. E. NJOH MOULELE
Document sans titre
Images


Njoh Mouelle se fait présenter des membres de la communauté qui le reçoit.

Njoh Mouelle se fait présenter Mr MBIH considéré comme le patriarche

Ici Njoh Mouelle s 'adresse à ses hôtes et compatriotes

L'Ambassadeur était aux côtés du Ministre pendant son allocution.

Une vue de l'auditoire en plein air.

Ici on remarque à droite en blanc Marie Roger Biloa levant son verre pour le pemier toast

Le Porte-parole de la communauté remettant un cadeau à l'hôte du jour

Un deuxieme cadeau est offert au Pr Njoh Mouelle par le représentant du département du Wouri

De nombreuses photos de famille prises ce jour

Deux de nombreuses photos de famille prises ce jour
1
(C)octobre 2007 Réalisation BDSOFT