Visiteurs:33719547
En ligne:00029
Accueil   Actualité au quotidien  
Document sans titre
Document sans titre
details des articles

Actualité du 06-11-2006

Le 6 Novembre à Yabassi

"NJOH MOUELLE RAVIVE LE PACTE"

(Cameroun tribune du mardi 07 novembre 2006)

En appellant chacun des responsables des sections RDPC du Nkam –Sud, Ebénézer Njoh Moelle a voulu rappeller une chose : s’il est aujourd’hui membre du gouvernement, il n’en est pas moins resté l’un des premiers militants du département. D’ailleurs, s’adressant aux membres de la base reunuis hier à la place des fêtes de yabassi pour la célébration des 24 ans du Renouveau, le ministre de la Communication a tenu à saluer chaleureusement ses « compagnes et compagnons de toujours ».



Et dans la ferveur de liesse qui mettait en communion l’élite avec les populations militantes du Nkam, le Mincom a lancé comme avant lui Emilienne Ekoum le député du Nkam deux messages forts : la patience et l’union massive dèrrière son président Paul Biya.



La patience parce que le souci majeur du nkam est en passe de trouver une réponse concrète. Depuis 2002, les quatre maires du département et le siège à l’assemblée nationale a été conquis par le Rdpc après quelques années passées sous la gestion de l’opposition. Fort de cette victoire, les populations du Nkam sont depuis dans l’attente d’un « geste », que le député Emilienne Ekoum a parfaitement résumé : « ce que nous attendons, c’est la route ». En référence à l’axe Bonépoupa –Yabassi- Nkondjock-Bafang, l’un des plus mal en point de la province du littoral. Si le Pr. Njoh Mouelle a montré qu’il comprenait parfaitement l’attente des militants il a surtout voulu les rassurer. « Le président ne pouvait s’occuper de tous les départements en même temps. Mais, je peux vous assurer que dans les mois, les années qui suivent, vous constaterez qu’il n’a pas oublié le Nkam » . Un n appel d’offres pour la réhabilitation du tronçon Bonépoupa- Yabassi a déjà été lancé. Et le Mincom de clamer que « le point d’achèvement de l’initiative PPTE n’est pas une propagande, c’est une réalité. Nous entrons dans une phase dynamique pour la nation, et plus que jamais nous devons resserrer nos rangs derrière le président Paul Biya » . Car , au- delà des réjouissances pour célébrer les 24 ans de l’accession du président national du Rdpc à la magistrature suprême, Ebénézer Njoh Mouelle a voulu remobiliser des troupes militantes guettées par le spectre de la division , à la veille des échéances électorales de 2007 . Ce en martelant un discours d’action aux militants. « L’heure n’est pas à la déclinaison des bilans. Nos troupes doivent être prêtes pour agir en 2007, et même au-delà, parce qu’il y a une vie avant, pendant, et entre les élections », a conclu le Mincom.



Le pacte de fidélité au président Paul Biya ainsi ravivé, c’est par une marche de soutien et des réjouissances populaires dans les quartiers que s’est achevé la célébration de ces 24 ans de Renouveau dans le Nkam.
Document sans titre
(C)octobre 2007 Réalisation BDSOFT