Visiteurs:21746852
En ligne:00022
Accueil   Actualité au quotidien  
Document sans titre
Document sans titre
details des articles

Actualité du 29-05-2008

Intervention de EN Mouelle à la soirée de présentation de l'annuaire Web du Cameroun

Allocution du Pr. Ebénézer NJOH MOUELLE Parrain des deuxièmes Journées du WEB à la soirée de gala de présentation de l’annuaire des sites web

Mesdames et Messieurs,

Chers Invités,



Permettez-moi de commencer par adresser mes très sincères et chaleureuses félicitations à Christian et à Yolande Ngallé, les organisateurs de ce grand rendez-vous, qui me font en outre l’honneur de porter le titre de Parrain de la seconde édition des Journées qui se poursuivront et se clôtureront demain.



Je salue et encourage cet intéressant projet par lequel Christian et Yolande Ngallé entendent poser leur pierre pour l’édification d’une société de l’information dans notre pays, le Cameroun.



Le thème des présentes Journées s’intitule « Comment optimiser son site Internet » Je ne pouvais pas rester indifférent devant ce thème, eu égard à l’importance des enjeux de la société de l’information, et compte tenu par ailleurs de la très sensible augmentation du nombre de sites Internet dans notre pays depuis l’année dernière, suivant ce que je me suis laissé dire.



Il est heureux de constater que les Camerounais, à divers titres, (administrations, entreprises privées, ONG, personnes privées et diverses institutions) se sont résolument décidé à chercher à tirer le meilleur qu’on doit tirer de ce précieux outil qui s’appelle l’Internet.



Il y a lieu, pour nous tous qui nous retrouvons ici ce soir, tout autant que pour tous les compatriotes, de nous féliciter de la tenue de ces Deuxièmes Journées du Web, un an après les premières ; elles viennent en effet soutenir les efforts engagés et aider à démultiplier les retombées positives des ateliers et forums ayant fonctionné l’année dernière.



Comment ne pas se féliciter aussi, en second lieu, du fait que ce soit l’expression d’une forte demande du public qui ait fini par décider les organisateurs à maintenir le principe de ces Deuxièmes Journées, malgré les difficultés financières auxquelles ils ont eu à faire face..



Mesdames et Messieurs,



Internet est une grande porte largement ouverte sur le monde et qui permet de créer et de partager l’information et le savoir, par-delà toutes sortes de frontières. L’Internet ouvre un prodigieux espace au savoir, à l’éducation, à la culture, tout en rendant notre façon de travailler aujourd’hui, plus facile et plus conviviale. Et je n’oublie pas de mentionner la grande dimension des partenariats en affaires dans laquelle cet instrument permet d’accéder. Il s’agit pour chacun des titulaires de sites d’apprendre à en optimiser les avantages et les bénéfices.



S’agissant des avantages, ceux que procure l’interactivité ne sont pas les moindres. Ils contribuent indiscutablement au renforcement de la diversité culturelle par la numérisation et la mise en ligne des données. On peut même dire que l’interactivité favorise également la création des liens sociaux, même si le caractère virtuel de certains liens de cette nature ne manque pas de laisser parfois une étrange impression de surréalisme.



Avec la parution du premier annuaire des sites web du Cameroun et la présentation de certains d’entre eux ce soir, je forme le vœu que la passion que tous, nous partageons pour cet outil de travail nous aide à améliorer notre présentation sur la toile, au sortir de ces deuxièmes journées du Web



Dans son dernier ouvrage intitulé « Une brève histoire d’avenir »., Jacques Attali prédit qu’avant 2030, chacun, sauf les plus pauvres, sera connecté en tout lieu et à tous les réseaux d’information par des infrastructures à haut débit ; chacun, pense-t-il, sera en situation d’ubiquité nomade. A cet élan d’optimisme Jacques Attali oppose lui-même une note pessimiste quand il écrit que « les nations se crispent trop souvent sur le maintien du présent et refusent de changer » et il poursuit : « L’incapacité de penser l’avenir c’est le refus d’organiser le changement ».



Il nous est plus utile, nous qui sommes ici ce soir, de nous en tenir à la vision optimiste et de remercier, une fois de plus, Christian et Yolande Ngallé, de contribuer à stimuler, à travers la pensée de l’avenir, cette marche vers la généralisation de « l’ubiquité nomade » pronostiquée par Jacques Attali.



Je vous souhaite à toutes et à tous, une agréable soirée.

Et vous remercie de votre attention.



Pr. Ebénézer NJOH MOUELLE

Parrain des Deuxièmes Journées du Web
Document sans titre
Images


La première de couverture de l'annuaire du web du Cameroun

Image de la page présentant le site web www.njohmouelle.org
1
(C)octobre 2007 Réalisation BDSOFT