Visiteurs:21746792
En ligne:00022
Accueil   Actualité au quotidien  
Document sans titre
Document sans titre
details des articles

Actualité du 30-06-2008

Yabassi 31 Mai 2008 , Etats Généraux du département du Nkam

INTERVENTION DE M. NJOH MOUELLE

Monsieur le Ministre Titti Pierre,

Monsieur le Préfet du Nkam

Monsieur le Député

Respectables Chefs Traditionnels

Mesdames et Messieurs





Permettez-moi de saluer en premier lieu la présence parmi nous de l’Honorable Joseph Mboui, député à l’Assemblée Nationale et Ancien Ministre avec lequel je partage de nombreux souvenirs. Le hasard de nos itinéraires nous a même conduits à nous succéder au Conseil Exécutif de l’Unesco, après nos sorties solitaires dans la tourmente du scrutin législatif de Mars 1992.

Monsieur le Ministre,

Monsieur le Préfet

Chers Amis



Je suis bien ému, même si cela ne se voit pas, d’avoir à m’adresser à une assistance aussi nombreuse et enthousiaste de frères du Nkam venue prendre part aux travaux des Etats généraux du développement de notre département. Les organisateurs ont pris le soin de sensibiliser jusqu’aux ressortissants du Nkam vivant à l’Etranger. Je sais qu’en ce qui concerne ceux de l’intérieur du pays, ils sont venus des quatre coins du Cameroun et pas seulement du sud mais également du Nord, de l’Est et de l’Ouest.

J’ai suivi les travaux et les discussions dans deux commissions, celle des Affaires économiques et celle des Stratégies. J’y ai trouvé une assistance non seulement nombreuse mais également de très bonne qualité. Soyez-en félicités.

Ce qui est en train de se passer ce dernier week-end du mois de Mai 2008 à Yabassi représente une grande étape significative, eu égard à la prise de conscience de la nécessité d’en finir avec les lamentations habituelles sur le sort de notre département pour envisager résolument l’orientation vers les actions concrètes. La décision de mettre sur pied une structure permanente de suivi de l’exécution des programmes gouvernementaux en même temps que de stimulation des initiatives privées des opérateurs économiques dans le Nkam en est bien une. Il s’agit d’un authentique comité de développement qui reçoit la mission d’organiser, de rationaliser la mise en œuvre des projets de développement de notre département, tout en leur donnant une âme.

S’agissant de cette orientation vers les actions concrètes, comment ne pas rappeler ici et maintenant qu’elle a commencé en février 2007 lorsque nous sommes venus nous-même annoncer la mise en chantier du projet de la Mutuelle Communautaire de croissance dénommée la MC2 Yabassi ! Ceux qui se sont trouvé là ce 3 février 2007 se souviennent sûrement que tout avait commencé par une séance de lavage de linge sale en famille et que tout s’était poursuivi par l’annonce de ce projet rassembleur qu’est la MC2 Yabassi. Un projet résolument orienté vers l’augmentation des capacités de production des richesses à proposer aux artisans et autres opérateurs économiques de nos villages.

Je vais saisir cette occasion pour vous donner les dernières nouvelles concernant ce projet, un an après son annonce. L’Assemblée Générale constitutive s’est tenue le 27 Octobre 2007 ici même à Yabassi et a procédé à l’élection des membres de son Conseil d’Administration, des membres du Conseil des Sages, ainsi qu’à l’adoption des Statuts ; opérations qui auront été rendues possibles par le fait qu’à cette date, le Comité de pilotage avait réussi à réunir, grâce aux adhésions et prises de participation enregistrées, le montant de la somme d’argent exigée. Une parcelle de terrain a été retenue pour recevoir la construction de la bâtisse devant abriter la MC2 Yabassi. D’ici deux semaines, des candidats à l’occupation des premiers emplois offerts vont subir un test de sélection qui ouvrira la voie d’une formation de trois mois à ceux qui seront retenus. Pendant les trois mois de formation nous nous emploierons à tout faire pour construire et équiper les locaux devant abriter la structure.

Voilà, chers compatriotes, les informations que je me devais de vous donner en cette magnifique occasion. Et je vais terminer mon bref propos en adressant mes chaleureuses félicitations à M. le Ministre Pierre Titti, l’initiateur des Etats généraux du développement du Nkam. Il était naturel qu’en tant que Pierre, il songe à poser sa pierre pour la construction de cet édifice commun qui s’appelle le développement du Nkam. Mes félicitations s’étendront également au député Gaston Komba ainsi qu’à la nombreuse équipe du Comité d’Organisation qu’il a dirigé.

Mon dernier mot sera pour dire que tous les deux ans, contrairement à ce que j’ai entendu dire, ce ne sont pas des Etats Généraux qu’il faudra recommencer d’organiser mais plutôt une grande Assemblée Générale du Comité de développement, le Nkamdeco qui lui, est une association à doter d’une équipe dirigeante à laquelle incombera l’organisation d’une telle Assemblée Générale. En effet, les Etats Généraux n’ont pas vocation à fonctionner comme une association ; ils sont plutôt une instance qui aura permis la naissance d’une structure permanente devant assumer les missions qui lui sont assignées

Voilà, Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Respectables Chefs traditionnels et vous tous, Elites du Nkam, mon message que je vous remercie d’avoir écouté avec une si bienveillante attention. /.
Document sans titre
(C)octobre 2007 Réalisation BDSOFT