Visiteurs:18964424
En ligne:00020
Accueil   Activités  
menu philo
Conference philosophique

Conference philosophique

PHILOSOPHIE ET LIBERATION DE L'HOMME

Conférence du 27 Mars 2004 à INTAC Douala
(Brève synthèse)

Non pas la science " de tout " mais la science " du tout " ; non pas un savoir particulier mais une exigence permanente de savoir unifié en vue d'une possibilité de remise en ordre permanente des connaissances mises à la disposition de l'homme. Une remise en ordre qui est aussi une remise en cause soucieuse de garantir la sauvegarde des valeurs humaines dans toutes les situations de poursuite des recherches théoriques comme dans celles d'exploitation technologique et pratique des savoirs établis. Telle est la compréhension minimale de ce qu'est la philosophie. La science et la technologie ont beaucoup contribué à la libération de l'homme. Mais les protagonistes de cette activité scientifique demeurent plus ou moins marqués par les déterminismes et les conditionnements générés par leurs activités sectorielles. La vision du monde du physicien n'est pas celle du biologiste, leurs langages sont des sortes de véhicules particuliers dont ils peuvent avoir du mal à descendre. L'intérêt des technologues ressemble partiellement à celui des industriels- commerçants, uniquement préoccupés du gain et du bénéfice qu'ils peuvent tirer d'une invention scientifique. Quant à la masse des consommateurs des produits scientifico - technologiques, ils demeurent tout simplement de grands ignorants par rapport aux lois, principes et mécanismes faisant fonctionner les produits entre leurs mains ( portables, transistors, postes de télévision, etc.). La libération par le savoir demeurera par conséquent un rêve pour beaucoup de gens ! Et la philosophie donc ? Est-elle davantage à la portée de la masse, elle qui se voulait " totalité du savoir " avec Aristote ? On ne peut même pas dire qu'elle libère déjà la minorité constituée par ses professionnels que sont les membres des sociétés savantes et du corps enseignant en philosophie. La philosophie ne libère que celui qui s'y adonne, non pas forcément comme un gagne-pain, mais comme un mode de vie fait de sens critique, d'esprit d'ouverture et de suffisamment de détachement à l'égard de tous les enfermements et de toutes les formes de sectarismes./.

retour
Que Signaler?
Vote
Réfléchissons-y...
LES YORUBAS DISENT: "LA POULE MANGE DES GRAINS DE MAÏS, BOIT DE L'EAU ET AVALE DES CAILLOUX. CEPENDANT ELLE SE PLAINT DE NE PAS AVOIR DE DENTS; SI ELLE AVAIT DES DENTS, MANGERAIT-ELLE DE L'OR? QU'ELLE S'ADRESSE PLUTÔT A LA VACHE QUI POSSÈDE DES DENTS MAIS BROUTE DE L'HERBE!
Vote
colloque de philosophie
Faits et gestes
Vote
Sondage
QU'AVEZ-VOUS FAIT DES TEXTES TELECHARGES?
Lus et classés
Lus, jugés intéressants et exploités
Lus et fait lire par d'autres
(C)octobre 2007 Réalisation BDSOFT