Visiteurs:22776617
En ligne:00027
Accueil   Actualité au quotidien  
Document sans titre
Document sans titre
details des articles

Actualité du 07-04-2012

9 Février 2012, Amphithéâtre 700 Université de Yaoundé I :

Invité par les étudiants du Club Philo-Socio-Anthropo, Ebénézer NJOH MOPUELLE a présidé la cérémonie de REMISE DU PRIX DE LA MEILLEURE DISSERTATION DE PHILOQSOPHI

Dans le cadre de l’édition de la Fête de la Jeunesse de Février 2012, les étudiants réunis au sein du Club Philo-Socio- Anthropo, ont organisé la treizième édition d’un concours s’inscrivant tout à fait dans l’esprit de l’œuvre du philosophe consacrée à la promotion de l’excellence. Une dizaine d’établissements d’enseignement secondaire de la ville de Yaoundé ont été invités à sélectionner vingt de leurs meilleurs élèves en philosophie pour les présenter à un concours consistant à rédiger une dissertation sur un même sujet. Le sujet proposé était le suivant : « La conscience de soi doit-elle quelque chose à la présence d’autrui ? » Les correcteurs ont été sélectionnés parmi des enseignants justifiant d’une expérience avérée de participation à la correction du Baccalauréat. Ils se sont réunis aussitôt après avoir reçu le paquet des copies à corriger, pour s’entendre sur le corrigé. Outre le Premier Prix remis au concurrent qui a obtenu la note de 14 sur 20, neuf autres concurrents ont été classés parmi les dix premiers. Si le premier a obtenu la note de 14, le dixième et dernier primé a obtenu la note de 11, 75. L’espace du présent site n’étant pas qualifié pour faire la publicité des établissements dont sont sortis chacun des dix lauréats, nous nous bornerons à indiquer que le lauréat n’est pas sorti d’un lycée d’Etat mais plutôt d’un établissement privé. Mais sur les dix lauréats, sept venaient tout de même des lycées d’Etat. Le 2è et le 4è et le 8è venaient d’un même lycée d’Etat. Au total donc, sur les 10 lauréats, trois venaient d’établissements privés et sept d’établissements publics.

Dans son intervention, Ebénézer NJOH MOUELLE a commencé par féliciter le Club Philo-socio-Anthropo pour son initiative qu’il invitait le Décanat à soutenir. Le Vice-Doyen de la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines qui assistait à la cérémonie a rassuré le philosophe à ce sujet, quand est venu son tour de prendre la parole. Ebénézer Njoh Mouelle a saisi cette occasion pour préciser ses idées émises dans l’œuvre inscrite au programme de philosophie des classes terminales. Il lui est revenu par la suite le privilège de remettre le Premier prix du concours, sous les ovations des étudiants etlycéens rassemblés pour la circonstance.

A l’issue de la cérémonie, NJOH MOUELLE s’est prêté à plusieurs séances photos, comme d’habitude quand il est en compagnie des jeunes.
Document sans titre
Images


une vue de la salle

remise du prix de la meilleure dissertation philosophique

une pose avec les dix lauréats

photo de famille

Dédicaces à la jeunesse...

Njoh Mouelle en communion avec la jeunesse
1
(C)octobre 2007 Réalisation BDSOFT