Visiteurs:26233965
En ligne:00014
Accueil   Espace échanges  
menu espace echange
Consultation des Echanges

1672 échanges avec Njoh Mouelle

1-VANEL FOASSAP (Cameroun)  Posté le :18 avril 2018 à 18:35:05
          Bonsoir monsieur. je suis élève en classe de Ta4 ,dans la région de l 'Ouest à Bafoussam dans un lycée de la place au nom de "Tougang ll". Monsieur le philosophe la musique camerounaise prend une voie dramatique ces dernières decennies. j 'aimerai savoir si vous éguisez déja votre plume pour une revolution musicale au Cameroun.


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 18 avril 2018 à 20:58:55)

          Allez donc jusqu'au bout de votre pensee. Vous parlez de la musique ou de la danse et des
danses, ou des deux a la fois?
2-COLETTE YOMBIA (Cameroun)  Posté le :17 avril 2018 à 07:57:49
          Comment comprendre un sujet de philosophie


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 17 avril 2018 à 20:18:01)

          Au niveau de la classe de Terminale, on ne devrait pas vous proposer des sujets de
dissertation portant sur l'histoire de la philosophie! Exemple : Quelle est la difference entre
les conceptions kantienne et bergsonienne de l'intuition? Un tel sujet suppose que
l'etudiant ait lu les oeuvres de Kant et de Bergson sur ce theme.
En classe de Terminale, les sujets de dissertation sollicitent votre capacite de reflexion
personnelle en meme temps que l'utilisation des connaissances elementaires que vos
enseignants vous donnent en suivant le programme officiel.
Si on vous propose le sujet suivant: Que pensez- vous de cette reflexion de Chamfort: "
Ce n'est pas le succes qui compte, c'est l'effort"?
Ici, quelqu'un comme vous-meme , qui veut obtenir son baccalaureat, doit avoir une
opinion personnelle sur ce sujet. Mais vous ne pourrez pas traiter le sujet en affirmant
seulement que c'est faux, ce qui compte pour vous c'est obtenir votre diplome. Vous avez
le droit de defendre cette position; mais il faut la justifier en argumentant, en commencant
par reconnaitre que l'effort ou le fait de fournir des efforts en etudiant ses lecons, en lisant
beaucoup, augmente votre culture. Meme si vous n'obtenez pas le baccalaureat, vous
aurez augmente votre culture et vos connaissances en preparant l'examen.
Mais vous ne pouvez pas vous arreter a cette position; vous continuez en montrant que la
vie active, demain ou apres- demain, demande que vous gagniez votre vie en travaillant.
Et pour etre recrute pour un emploi, il vous sera demande des diplomes , etc.
Vous voyez, la reflexion ne doit pas être considéré comme un exercice seulement
theorique, etc, etc.
J'espere que ces considerations partielles vous eclairent un peu l'esprit.
3-BASSALE RODRIGUE (Cameroun)  Posté le :14 avril 2018 à 22:49:50
          Merci professeur pour votre expérience. En fait je ne suis encore qu'un simple élève en classe Terminale mais je suis très intéressé par la politique camerounaise et je n'hésite jamais à m'exprimer sur les grands sujets qui concernent cette dernière et je suis de très prêt l'actualité politique de mon pays. Ceci étant dit j'aimerai que vous qui avez côtoyé les sommets de ce domaine puissiez me donner quelques conseils pour me permettre un jour d'y arriver moi aussi. Merci encore pour votre disponibilité


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 15 avril 2018 à 11:32:17)

          C'est pourquoi j'ai choisi de de vous suggerer des idees concretes a partir de mon
experience. Continuez de suivre l'actualite d'une maniere generale. Cela suppose que vous
lisiez les journaux. Pas pour n'ecouter qu'un son de cloche, mais plusieurs sons de cloche.
Vous etes encore lyceen. Participez d'abord a la vie associative et aux activites militantes
autour de vous. C'est la phase de preparation. Pour que vous soyez pris en main un jour
par un aine politique, il faudra que cet aîné se rende compte que vous etes pret. Je vous
recommande de lire mon livre intitule "Depute de la nation" . Il vous donnera un certain
nombre d'informations , en meme temps que mes analyses et reflexions sur diverses
situations. Et puis quand vous lisez, lisez avec serieux, du debut a la fin, en prenant des
notes dans des cahiers que vous reconsulterez regulierement pour vous raffraicir les
idees. Il ne faut surtout pas vous mettre dans l'attitude de la plupart des gens aujourd'hui
dans botre contexte, une attitude consistant a se dire que l'important c'est d'avoir ce qu'ils
appellent un sponsor. Il faut que vous presentiez vous- meme un profil montrant des
aptitudes et des capacites vous permettant d'evoluer dans l'action politique. Puisque vous
prenez mon cas pour vous inspirer, je dois dire qu'il ne m'a pas ete fait de cadeau. Je n'ai
evolue qu'en comptant sur mes propres capacites.
4-BASSALE RODRIGUE (Cameroun)  Posté le :14 avril 2018 à 21:09:04
          Bonsoir professeur. J'ai quelques préoccupations et j'aurai souhaité être éclairci. Premièrement j'aimerai savoir quels sont les conseils que vous homme politique expérimenté pourriez donner aux jeunes ayant de grandes aspirations politiques dans ce pays car la politique apparaît comme une activité dangereuse pour la jeunesse mal préparée.
Deuxièmement je voudrai savoir si l'on peut véritablement vous ranger parmi les philosophes idéalistes et pour terminer avoir votre opinion sur l'égalité de sexe. Merci


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 14 avril 2018 à 21:48:54)

          Comme je l'ai ecrit dans "Depute de la nation", j'ai commence a mener une vie de militant
depuis les annees de lycee. Il est vrai que c'etait dans l'Union Chretienne des Jeunes Gens
( UCJG) qui n'etait pas une association politique. Mais si j'en parle c'est parce que je sais
que c'etait deja l'occasion de traduire en acte un temperament de militant. Militant parce
que je ne me contentais pas de figurer au milieu d'autres membres de l'Association, je
prenais des responsabilites, souvent de Secretaire. Quand je me retrouve en France pour
des etudes superieures, je decide de m'engager dans l'UNEK, l'Union Nationale des
Etudiants Kamerunais en France. Et, la, compte tenu de certaines autres qualites, telle que
la facilite de la parole et la rigueur dans l'engagement, je suis choisi par les camarades
pour presider le Congres de decembre 1963 a Paris. Au sortir de ce Congres, je suis elu
Vice- President avec comme President Jacques Roger Booh Booh, qui a ete par la suite
ambassadeur du Cameroun a Paris et Ministre des Relations Exterieures. Je n'avais pas
abandonne mon militantisme chretien, puisque dans l'ACEAP ( Association Chretienne des
Etudiants Africains Protestants), j'ai eu a jouer le role de Directeur de publication de La
Revue des Etudiants Africains Protestants en France. C'est dans cette fonction que j'ai
appris a taper a la machine. Experience, experience! J'ecrivais moi- meme des articles et a
l'eooque, nous ecrivions pas mal d'articles politiques.
Aujourd'hui, j'ai l'habitude de feliciter les jeunes gens qui s'impliquent dans des
mouvements associatifs en leur disant que c'est de cette maniere qu'ils peuvent se
preparer a devenir des responsables demain.
Comme vous ne me dites pas ce que vous faites en ce moment, etes- vous deja dans la
vie active ou continuez- vous sur le chemin des etudes? Et a quel niveau?
5-OKALI TSANGA (Cameroun)  Posté le :12 avril 2018 à 19:00:32
           Bonsoir Professeur , je viens d'abord encore au près de vous pour m'excusé de n'être pas venir pendant ces congés et ensuite pour vous dire aussi que mes rédactions ont beaucoup avancées
J'ai eu un contretemps durant ces congés et j'ai pas pu me rendre à votre domicile ,je m'en excuse. Par ailleurs, j'ai fortement remarqué malgré moi que mes réflexions philosophiques et critiques ont énormément augmentés et cela m'aident à mieux comprendre votre oeuvre emblématique
J'ai d'énormes préoccupations sur certaines de vos citations et sur les problèmes d'ordre pratique qui me tenaillent également.
J'attendrai donc votre retour de l'UNESCO pour venir chez vous pour mieux en discuter, veillez noter Professeur ma grande admiration à votre égard.
S'il vous plait aviser moi donc quand vous serez se retour. Merci


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 12 avril 2018 à 19:51:08)

          Je serai de retour a Yaounde au debut de la semaine du 23 avril. Deja le 24 avril jecserai
au Cercle Camerounais de philosophie. Retenez donc cette date. C'est un mardi.
Deux exposes seront presentes sur mon ouvrage " Transhumanisme, marchands de
science et avenir de l'homme".
6-KAMBA CLARENCE (Cameroun)  Posté le :11 avril 2018 à 22:03:18
           Bonsoir monsieur, juste pour vous remercier par rapport à votre réponse. Elle m'a beaucoup éclairé.


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 12 avril 2018 à 09:50:57)

          Tant mieux! On n'ecrit pas pour ecrire. Il faut avoir quelque chose a dire et qui puisse
retenir l'attention et l'interet de ceux auxquels on pense en eoncevant le projet d'ecrire.
7-ARIANE TIOGANG (Cameroun)  Posté le :10 avril 2018 à 22:41:16
          Bonsoir professeur
J voudrais tout d'abord vous remercier pour ce site d'échanges que vous avez mis a la disposition de tous .ma question est celle de savoir si toutes oeuvres philosophique sont reussites.


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 12 avril 2018 à 09:56:49)

          Tout depend de ce que vous mettez sous le mot "reussite". En philosophie, on ne se soucie
pas de reussite quand on concoit un projet d'ecrire. On a une vision coherente des choses
de la vie ou on ne l'a pas. Les lecteurs vous lisent ou ne vous lisent pas , selon qu'ils se
sentent ou ne se sentent pas concernes par vos ecrits. Encore une fois on n'ecrit pas des
textes philosophiques pour simplement s'amuser ou se faire plaisir.
8-AWINAKAI EMMANUEL (Cameroun)  Posté le :10 avril 2018 à 17:50:38
           Bonsoir Proffesseur.

je voudrais tout d'abord vous remercier pour l'aide que vous nous apporter au travers de ce site.
cependant ma préoccupation est la suivante : quelle différence peut-on établir entre la vertu politique et la vertu privée chez Aristote ? Egalement je voudrais connaitre quelques auteurs qui dans leurs reflexions morales ont apporté des solutions a la crises politiques actuelles.


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 10 avril 2018 à 21:01:55)

          Savez- vous que vous pouvez trouver les reponses aux questions que vous posez en
utilisant l'Internet?
Je veux bien aider la jeunesse, comme je le fais librement; mais n'oubliez pas de vous
adresser a vos professeurs attitres.
9-BASSALE RODRIGUE (Cameroun)  Posté le :10 avril 2018 à 15:30:39
          Bonsoir professeur je tiens tout d'abord à vous remerciez pour la réponse apporté à ma question lors de la cérémonie de remise des prix aux lauréats de la meilleure dissertation philosophique car je n'en ai pas eu l'occasion jusque là. Cela étant fait, je voudrais comprendre comment un homme qui se soucie tant du développement peut militer pour un parti qui a été incapable de changer les choses en plusieurs décennies ? En fait quels sont objectifs politiques du professeur Njoh Mouelle ? Le développement du pays ou son enrichissement personnel ? Et en souhaitant que ça soit la première proposition, est ce possible dans le RDPC ? Merci


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 10 avril 2018 à 20:58:05)

          Enrichissement personnel? Mais je suis tres loin d'etre un homme riche. Vous semblez ne
pas bien suivre ma carriere. Je ne me suis pas occupe de chercher a m'enrichir , mais
plutot de servir, quand j'ai eu a occuper des fonctions de gestionnaire, tant au plan
academique que pendant les douze mois de ma presence au gouvernement. Pendant mon
mandat de depute que personne ne m'avait oblige de conquerir, j'ai fait equiper l'hopital de
Yabassi et repondu favorablement a la sollicitation de l'ADAF pour faire installer une
microfinance a Yabassi. Et puis le Legislatif est different de l'Executif qui dirige, decide et
oriente. J'ai ainsi contribué a permettre aux operateurs economiques de cette zone rurale
de se faire attribuer des credits pour developper leurs affaires. Je suis sorti du
gouvernement il y a bientot onze ans et je vis de ma pension retraite et des revenus
episodiques de mes droits d'auteur. C'est cela que vous appelez "enrichissement
personnel"?Detrompez- vous.
Et puis, vous me reprochez d'etre au Rdpc. Vous croyez que c'est en etant dans
l'Opposition qu'on developpe le pays? L'Opposition est- elle en situation de developper le
Cameroun?
Mes idees sur le developpement c'est de la philosophie du developpement. Encore une fois
vous confondez tout! Cet essai sur la signification humaine du developpement n'est pas un
programme politique, voyons! Saisissez donc l'occasion pour lire l'ouvrage recent que j'ai
intitule " Discours sur le Cameroun". Vous y lirez ce que je pense et propose de divers
sujets economiques, culturels et politiques. Mais quand vous l'aurez lu , je vous verrai
encore venir me demander pourquoi je ne developpe pas le Cameroun, comme si on peut
agir sur des situations de besoins de developpement sans "etre en situation". Je souhaite
que beaucoup de jeunes comme vous lisent cette reponse que je vous adresse .
10-KAMBA CLARENCE (Cameroun)  Posté le :9 avril 2018 à 22:13:35
           Bonsoir monsieur. Merci pour votre réponse. En effet, lorsque j'ai dit "ON", je me referais à l'auteur et non au lecteur. En fait, si je vous ai posé cette question, ce n'est pas parce que votre œuvre me paraît difficile et impénétrable. Au contraire, je la comprend plus facilement par rapport aux autres œuvres philosophiques que j'ai eu à aborder avant. Je veux écrire plustard dans le but de dénoncer les maux qui touchent notre quotidient et si possible y apporter des solutions et je ne sais pas trop comment m'y prendre. C'est pourquoi je vous ai posé la question de savoir si il y'a des critères à prendre en compte lors de la conception d'une œuvre. Étant donné que vous avez plus d'expérience, je veux s'il vous plaît que vous m'éclairez si possible. Merci pour votre attention!!


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 9 avril 2018 à 22:58:36)

          Tres bien. Je ne peux parler que de mon experience. En cette matiere personne ne peut
vous donner une recette generale a appliquer. Tout , pour moi, a commence quand j'etais
en classe de quatrieme. Nous avions un excellent professeur de francais qui corrigeait nos
redactions de maniere tres inspirante. Comme je vivais a l'internat, j'ai commence par
ecrire une sorte de journal , pas quotidien, mais chaque fois qu'un evenement m'avait
marque. Il m'est arrive de consacrer deux pages a la description d'une nuit au college
Moderne de Nkongsamba.Les hullulements des hiboux avaient retenu mon attention. Vous
voyez, c'etait tres personnel. Personne ne m'avait demande de tenir un cahier -journal.
J'en avais ressenti le besoin moi- meme. Plus tard au lycee Leclerc de Yaounde, j'ai eu a
tenir le journal du lycee. Meme dans ma vie d'etudiant plus tard, en France , j'ai encore
tenu un journal dans lequel je consignais les reflexions et les analyses que certains
evenements de la journee m'avaient inspirees. J'ai tenu la Revue des Etudiants Africains
Protestants en France. C'etait l'occasion d'apprendre a taper a la machine. Comme vous
voyez, avant les travaux academiques et mes essais , j'ai eu une experience d'ecriture
fondee sur ce que j'ai voulu et aime faire. Si cela pouvait vous eclairer et vous inspirer....
page 1 sur 168
Que Signaler?
Vote
Réfléchissons-y...
"LE CAMEROUN NE PEUT PAS RAYONNER A L’EXTÉRIEUR SI DANS LE CŒUR DES CAMEROUNAIS IL NE RAYONNE PAS DÉJÀ". (De Njoh Mouelle dans le "Discours sur le Cameroun", p. 137
Vote
colloque de philosophie
Faits et gestes
Vote
Sondage
QU'AVEZ-VOUS FAIT DES TEXTES TELECHARGES?
Lus et classés
Lus, jugés intéressants et exploités
Lus et fait lire par d'autres
(C)octobre 2007 Réalisation BDSOFT