Visiteurs:35215806
En ligne:00029
Accueil   Espace échanges  
menu espace echange
Consultation des Echanges

1707 échanges avec Njoh Mouelle

1-EKOTTO JACQUES WILLIAM (Cameroun)  Posté le :16 décembre 2018 à 08:18:14
          Bonjour professeur, je m'intéresse à votre conception philosophique de l'argent. J'ai effectué quelques recherches déjà qui n'ont pas suffit à rassasier ma faim. Y'a t-il des articles ou ouvrages que vous pouvez me proposer ?


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 17 décembre 2018 à 18:38:13)

          Procurez-vous l'un de mes titres sortis en 2017 aux Presses de l'Université Catholique,
intitulé " La philosophie, l'Action et la politique". Dans la troisième partie intitulée "
Reflexions sur deux thèmes quotidiens", vous pouvez lire de la page 131 à 140, un texte
intitulé: "L'argent, son pouvoir et ses limites" . Puis, dans les Annexes, de la page 143 á la
page 155 vous découvrirez une " Interview sur l'argent".
Je vous souhaite une bonne lecture.
2-MBOCK (Cameroun)  Posté le :12 décembre 2018 à 06:51:02
          bonjour professeur, je suis Mbock Cyrille Dimitri professeur de philosophie.

Nous nous sommes rencontrés lors de la célébration de la journée de philosophie par le collège Adventiste Bilingue Maranatha de Nyom le 27 Novembre 2018.
Ce jour fut l'un des plus beau jour de ma vie, car j'avais en face de moi l'homme grâce à qui d'une part j'ai compris en classe de Terminale que la philosophie peut être pensée et écrite de manière simple. Et d'autre part cette joie était à son comble, car vous représentiez pour mes élèves l’archétype même du philosophe et de l'écrivain qui a réussi dans ce monde noble de la littérature.
Mais triste est de savoir, que ce jour j'ai pas pu vous accostez, et pourtant j'avais au fond de moi tellement d'inquiétudes à vous soumettre.
j'espère que l'occasion me sera donné dans un contexte plus privé et que le résultat de l'échange m'aidera dans mes nombreuses investigations. merci d'avance Professeur et mes voeux les meilleurs pour Noel


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 13 décembre 2018 à 14:59:37)

          Bonjour M. Mbock. Je vous rèponds de Marrakech au Maroc où je suis venu en intervenant
dans un colloque sur "L'Intelligence Artificielle en Afrique" qui se termine ce jeudi. Dès
demain soir je reprends le chemin de Yaoundé.
Je suis disposé à vous recevoir à mon domicile sur la Nouvelle Route Bastos, un de ces
jours. Envoyez- moi votre numero de téléphone sur le site et je vous appellerai pour vous
fixer un rendez- vous.
3-OKALI TSANGA (Cameroun)  Posté le :11 décembre 2018 à 21:20:51
           Bonsoir Professeur, j'ai une fois de plus l'honneur d'adresser certaines de mes préoccupations à l'un des pères fondateurs de la tendance critique en philosophie et selon moi au plus grand philosophe d'Afrique francophone.
En effet Professeur, dès mon entrée en classe de Tle A j'ai été éblouie et même émerveillé par le cours de philosophie qui non seulement promeut l'ouverture de l'esprit dans les questions qui denaturent la société et alienent l'action de l'homme en société. J'ai par ailleurs été séduit par la finalité de cette dans le cadre de la protection de la dignité de la personne humaine.
De plus Professeur, comment ne pas adorer une telle discipline surtout lorsqu'elle est enseignée par un grand Docteur en philosophie ? À cet effet, durant mon année en Terminale j'ai progressé brièvement en philosophie sous la tutelle du Docteur Bekolo, l'un des grands pholosophes qui j'en sûr sera l'un des meilleurs Philosophes qui porteront d'Afrique vers sa destination unitaire. C'est de lui Professeur que je détient une grande capacité d'ouverture en philosophie non seulement dans l'analyse sans complaisance, la remise en question etc.
Avec lui Professeur, ma pensée philosophique s'est accrue surtout avec ka lecture de votre chef oeuvre De la médiocrité à l'excellence oeuvre dans la quelle j'ai appris de nouvelles choses précisément sur la place de L'Africain dans le développement ; celui-ci devrait excellé en prenant exemple sur les caracteristiques du héros bergsonien et celui d Surhomme Nietschien pour atteindre l'excellente qui est d'abord et avant tout personnelle... Comment ne pas donc chercher à connaître davantage plus sur le fantatisque ecrivain d'une telle perfection ? Et surtout comment ne point désirer non seulement surpassé un tel génie mais aussi cheminer avec lui?
Plus loin encore, avec l'obtention de mon Baccalauréat A4 avec pour Mention Assez Bien pens l'ensemble, j'ai décidé donc d'abord pour une compréhension totale de la philosophie passé primordialement par l'étude de la science juridique (le droit) la en prenant exemple sur le grand philosophe, juriste, scientifique français du 16e Siècle René DESCARTES qui à d'abord obtenu une licence en droit avant d'appréhender concrètement la philosophie.
Ainsi Professeur, ma passion pour cette discipline critique et quasi importante et incontournable ne cesse de s'accroitre au jour le jour en espérant toujours cheminé avec vous et je pourrais afin exposé mes propres réflexions et critiques tout en gardant l'idée selon laquelle rien de ceci ne serai arrivé sans la présence de génie comme vous et le Docteur Bekolo dans ma vie.
Je vous prie ainsi Professeur d'accepter la présence d'un juriste-philosophe à vos coté pour forger l'avenir ensemble et ainsi permettre à L'Africain de ne ne pas rester embrigardé dans les impasses, mais de l'aider à forger lui-même son avenir loin du transhunanisme et des contraintes exterieures. Dès lors, permettez-moi toujours en tant qu'ami de marcher ensemble et avec les autres penseurs comme vous si possible. Veuillez agréer Professeur ma grande admiration à votre égard.
Cordialement Okali Tsanga


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 13 décembre 2018 à 15:07:04)

          Je répète qu'il faut venir me voir. Votre ancien professeur de Terminale , le Dr. Bekolo,
connaît le chemin qui conduit chez moi. Pourquoi ne lui demandez- vous pas de vous
accompagner?
Je suis en ce moment à Marrakech au Maroc, participant á un colloque sur l'Intelligence
artificielle en Afrique.
A bientôt
4-MOYO MESSIA IDRISSOU (Cameroun)  Posté le :8 décembre 2018 à 22:36:18
          Professeur c'est avec une grande joie que je viens vous remercier pour cette visite instructive au collège adventiste bilingue maranatha de Yaoundé a l'occasion de la journée philosophique nous avons beaucoup appris de vous un grand merci encore professeur


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 11 décembre 2018 à 13:10:52)

          Tres reconfortant votre message. Content de me rendre compte que vous avez apprécié
mon passage.
5-LEONEL NDZODO (Cameroun)  Posté le :2 décembre 2018 à 16:28:45
          Bonsoir professeur je suis l'élève Ndzodo Leonel de la classe de Tle A4 All au collège adventiste bilingue maranatha de ydé. Je vous remercie pour votre visite dans notre établissement pour la journée de la philosophie, nos avons vraiment beaucoup appris de vous, un seul mot : merci professeur.


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 4 décembre 2018 à 13:46:19)

          Cher Leonel Ndzodo,
Votre témoignage m'est utile. Il me permet de me dire que vous avez pu tirer avantage
de ce que j'ai eu à expliquer. Bon courage . Perséverez sur la voie de l'excellence et vous
réussirez.
6-MESSE ROLAND DAVID POLIAKOV (Cameroun)  Posté le :29 novembre 2018 à 14:05:43
          Chère professeur c'est avec un cœur rempli d'immense joue que je vous remercier pour votre visite instructive au collège adventiste bilingue maranatha de Yaoundé le 27 novembre 2018.
En effet nous ne savons comment vous remercier pour ce geste à nos petites personnalités les mots sont très infiniments petits pour vous remercier seul le très haut vous le rendra au centuple MERCI excellence
Que lá grâce de Dieu demeure toujours avec vous..!!


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 30 novembre 2018 à 22:49:36)

          Si ma visite vous a été utile et instructive, vous m'en voyez trés heureux. Je vous remercie
à mon tour pour votre témoignage.
7-OKALI TSANGA (Cameroun)  Posté le :28 novembre 2018 à 19:16:43
           Bonsoir Professeur je suis Okali titulaire d'un baccalauréat A4 avec mention Assez bien , étudiant de Droit à l'universite de Yaoundé 2 Soa, ancien élève du talentueux Docteur Bekolo et un passionné de philosophie. J'aimerais si possible vous demandez d'éclairer certaines obscurités en droit aussi bien en philosophie. Ceci étant Professeur, je voudrais savoir dans le cadre du droit constitutionnel si la constitution est la loi fondamental d'un État, pourquoi existe t-il des autorités (en Afrique) qui viole cette même constitution?
Cordialement Okali


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 30 novembre 2018 à 22:42:48)

          Votre question ressemble à celle-ci: puisque nul n'est censé ignorer la loi, pourquoi il y a
des gens qui violent la loi qu'ils sont censés connaître? Votre interrogation ne tient pas
compte du fait que le respect de la loi n'obéit à aucune automaticité, mais dépend aussi de
la force morale de l'homme tenté de suivre ses penchants égoîstes.
8-MEKOUL ISRAëL JACOB BARUC (Cameroun)  Posté le :15 novembre 2018 à 17:59:52
          Bonjour Professeur

L'association Citoyens du monde par la Philosophie (CMPhi) est légalisée depuis le 5 novembre 2018.

Dans le renforcement des actions de toutes les personnes morales à vocation philosophique, mais avec une approche innovante quant aux pratiques à visée philosophique avec les enfants, CMPhi veut promouvoir l'éducation et les valeurs avec le dialogue philosophique pour les jeunes, développer chez les jeunes le jugement critique et nuancé, assurer la formation des enseignants aux nouvelles pratiques de la philosophie, vulgariser la pratique de la philosophie, développer le sens du vivre-ensemble et de la diversité culturelle, défendre la démocratie et combattre l'obscurantisme.

Cette approche qui s'insère dans les nouvelles pratiques de la philosophie avec les enfants trouve sa justification dans les efforts consentis depuis 2016 par la Chaire UNESCO à recentrer le débat socratique sur la formation du citoyen, mais surtout à venir puiser auprès de Kant et Rousseau les raisons de ne plus attendre l'adolescence mais bien plutôt de commencer dès le plus jeune âge à inculquer les valeurs des Lumières aux enfants.

Ce sont ces enfants qui sont le plus exposés aux charlatans, aux vendeurs d'illusions qui leur promettent souvent ce qu'ils n'offrent pas à leurs enfants : mourir pour une mauvaise cause.

Dans les différents échanges menés avec les hauts responsables de ladite Chaire, nous avons estimé que notre pays, le Cameroun devait tirer profit de toutes les opportunités s'y afférant et de trouver sa continuelle place avant-gardiste dans ce grand effort de construction des identités nouvelles.

Le Bénin a fait ce pas. Le Cameroun et le Bénin furent invités aux travaux de Nantes et à Paris. Dès lors, notre pays doit maintenant aménager les contours de ce partenariat afin qu'il ne soit plus à la traîne.

C'est eu égard à cela qu'un responsable de la Chaire donnera une conférence à l'Université de Yaoundé I le 1er décembre 2018. Ce sera l'occasion d'engager les pourparlers pour finaliser le partenariat entre la Chaire et l'Université de Yaoundé I.

Sachant qu'un plus n'est jamais moindre dans la poursuite des idéaux si chers depuis le 6 novembre 1982, nous souhaitons que ce nouveau bébé puisse venir renforcer les actions dejà menées par d'autres personnes morales sur le terrain. Le chantier étant vaste pour l'avènement d'un homme nouveau en 2035, CMPhi ne sera pas de trop.

Notre reconnaissance à l'endroit du Professeur Ebenezer Njoh-Mouelle, dont le mode de vie et de pensée sont un Manuel pour nous. L'estime et la confiance que le Chef de l'État lui a toujours renouvelées dans les fonctions administratives et à l'UNESCO sont une lampe pour nous éclairer dans ce chemin d'édification de l'homme nouveau. En effet, il nya pas de progrès social ou humain, si ce n'est pas par une certaine conscience, des valeurs qui guident l'action humaine. L'Occident tant saluée par le Professeur Marcien Towa, ce sont les valeurs, c'est une forme de conscience qui l'a élevée à ce rang. Et nous sommes fiers d'en être des dignes héritiers et de fervents défenseurs. Sans doute que son rêve d'une Afrique développée en s'appuyant sur la philosophie, la science, la technique commence à trouver un début de réalisation.

Le citoyen d'aujourd'hui et de demain a besoin qu'on lui parle de lui, de son environnement. Il veut rêver et espérer que ces rêves ont un sens et peuvent se réaliser. La philosophie ne rêve pas d'une société de dieux, de saints, mais d'une société où constamment, on prend conscience de ses responsabilités pour les assumer en cas de nécessité. C'est le grand message contenu dans les principes philosophiques de rigueur et de moralisation. Et ces principes sont du 6 novembre 1982. Ce sont des principes des Lumières. Et la recherche de ces Lumières exige un minimum de base.

Cette association est née de cette vision : que, plus que jamais, il faut une réponse psychologique et surtout pratique aux inquiétudes des jeunes, des enfants. Et, face à la menace qui les guette, il faut dès le jeune âge leur inculquer ces valeurs de vie démocratiques. Et les enseignants du primaire sont appelés à l'ouvrage.

La formation de ces enseignants du cycle élémentaire et primaire leur offrira les armes nécessaires pour mettre en place dans leur espace professionnel, une communauté de recherche, autrement dit, une mini société où on expérimentera des attitudes, des comportements, devant servir de base comportementale dans la vie quotidienne. Ainsi, en commençant dès le bas âge, nous serons rassurés d'avoir des citoyens ouverts à la critique, critiques eux-mêmes et moins exposés aux tentations de toutes sortes.

Matthew Lipman qui lança cette nouvelle approche philosophique l'avait centrée sur un aspect pédagogique. Aujourd'hui, elle sert les intérêts de la démocratie et constitue un gage de formation de ce citoyen moderne, qui fait du dialogue, des échanges, de l'écoute, ses armes de citoyenneté.

Mai 1968, c'était dans une vieille démocratie, la France. Les années 1950, c'était dans une vieille démocratie où la liberté d'expression est un principe, peut-être plus craint qu'aime ton prochain comme toi-même, les États-Unis d'Amérique. Les réponses face à ces crises ont reposé sur le dialogue et le sens de l'écoute. Notre pays le Cameroun a évité ce chaos depuis 2008 grâce à ces principes incarnés par le Président Paul Biya. Notre stabilité, nous la devons à cette vigilance et à ce souci de toujours poser sur la table, tout ce qui est à débattre, sans passions. Là encore, quand ce n'est pas la nature humaine qui offre ce tact, c'est l'héritage des Lumières qu'il faut saluer.

L'histoire de notre pays a toujours fait de la jeunesse, son arme de rêve pour l'avenir. Il se construit maintenant. Il veut prendre sa place. Il veut jouer son rôle.

Alors, CMPhi est dans cette vision. Sortir la philosophie dans les stéréotypes, la placer dans la rue, non pas pour qu'elle court à tous azimuts, mais pour que son message d'universalité, de dignité de la personne humaine, de la liberté, de la fraternité, de l'égalité, de l'équité, de la responsabilité ne soit plus uniquement reçu par une jeunesse scolarisée mais par une jeunesse qui a confiance en ses institutions, qui travaille, qui est patiente et qui au-delà de tout, s'appuie sur une certaine transcendance.

CMPhi explorera tous les champs possibles pour remplir sa mission. Elle comptera sur tous ces esprits qui reconnaissent à l'esprit, à la conscience, sa place de moteur de l'existence humaine.

Ce que nous sommes, nous le devons en partie aux sacrifices consentis par nos familles et par la patrie. Leur offrir notre contribution serait-elle de trop?

Un citoyen sérieux répondrait par la négative.

CMPhi répond par la négative.


Bengbis, le 15 novembre 2018,

Mekoul Israël Jacob Baruc
PLEG de Philosophie
Doctorant en Droit Privé.


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 17 novembre 2018 à 18:28:02)

          Cher M. Mekoul, recevez mes sinceres felicitations pour la réussite de ce projet. Je vous
remercie pour les termes très aimables par lesquels vous présentez l'image que vous
recevez de ma personne. Quelqu'un d'autre qui croit en la philosophie a même écrit un
livre qu'il a intitulé: Changer le Cameroun par la philosophie dans lequel il dénonce le
tribalisme. Il croit en la force des idées , comme vous- meme. Il est un informaticien, c'est
vius dire ...
9-LEMASSOC JUNIOR (Cameroun)  Posté le :18 octobre 2018 à 17:34:07
          Bonsoir Professeur. Je suis titulaire d'un baccalauréat C. Passionné de la Psychologie, Philosophie, Sociologie. Et désires être Psychologue de renom. Traitement des malades mentaux. Pour mes proches, c'est un gâchis vu ma série. C. J'ai 18ans. Il m'a été conseillé de trouver une situation financière stable, l'indépendance des parents avant de penser à la Psycho que j'aime tant. Que pouvez vous me conseiller en tant que ''prophète des chrétiens''? J'ai lu 2 fois déjà ''De la médiocrité à l'excellence'' -puis-je vous faire part de mon analyse ? Question d'apprécier mon niveau de compréhension de cet ouvrage. j'étais à la librairie St Paul pour avoir ''Jalon 1" et "Développer la richesse humaine''. Ceux-ci n'y étaient pas. Où est-ce que je peux les trouver s'il vous plaît ? Disposez-vous d'un numéro WhatsApp ? Vous êtes un Mr à qui je veux ressembler. Un modèle...


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 18 octobre 2018 à 22:16:59)

          Je vous félicite pour l'ambition qui est la vôtre. Une occasion plus appropriée devrait être
trouvée pour une discussion avec vous. En attendant, retournez a la librairie Saint Paul et
demandez- leur de commander pour vous le livre "Developper la richesse humaine". Au
lieu de vous laisser repartir sans aucune suggestion, les libraires devaient se montrer un
peu plus professionnels en vous proposant de leur verser les 1500 francs que coûte ce
petit ouvrage pour qu'ils le commandent pour vous chez l'éditeur CLE. Quant à Jalons 1, il
est épuisé depuis un certain temps et CLE tarde à le ré- éditer comme ils l'ont fait pour
Jalons 2. Bon courage.
10-EBENEZER DAVID (Cameroun)  Posté le :12 octobre 2018 à 12:59:59
          Bonsoir Professeur. Je mène ces derniers jours quelques reflexions sur la notion de crise. Je dois cependant vous avouez que j'éprouve quelques difficultés, lesquelles m'ont fondé à vous posez quelques questions:

1. Pour vous qu'est ce qu'une crise?
2. Est-il possible d'envisager ce concept dans une forme unitaire, laquelle dépasserait ses significations multiples?
3. A l'occasion de mes lectures, je suis tombé sur un extrait d'Habermas, proposant une approche méthodologique du concept en sciences sociales; mais que j'ai de la peine à déchiffrer. J'aimerais si vous le permettez que vous y apportiez un bref commentaire

''Un concept de crise approprié aux sciences sociales doit donc saisir la corrélation entre l’intégration sociale et l’intégration du système (...) Nous parlons d’intégration sociale à propos des systèmes d’institutions dans lesquels sont socialisés
des sujets agissants et parlants. Les systèmes sociaux apparaissent ici sous l’aspect d’un monde vécu qui est structuré symboliquement. Nous parlons d’intégration du système à propos des performances de régulation spécifiques d’un système autoréglé. Les systèmes sociaux sont considérés ici du point de vue de leur aptitude à maintenir leurs limites et à assurer leur existence en maîtrisant la complexité d’un monde environnant instable .'' Jürgen HABERMAS, Raison et légitimité, trad. par Jean Lacoste,
Paris, Payot, 1978, p. 15


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 14 octobre 2018 à 10:32:19)

          Venez me voir , accompagné de M. Ekotto qui connait mon domicile
page 1 sur 171
Que Signaler?
Vote
Réfléchissons-y...
"LE CAMEROUN NE PEUT PAS RAYONNER A L’EXTÉRIEUR SI DANS LE CŒUR DES CAMEROUNAIS IL NE RAYONNE PAS DÉJÀ". (De Njoh Mouelle dans le "Discours sur le Cameroun", p. 137
Vote
colloque de philosophie
Faits et gestes
Vote
Sondage
QU'AVEZ-VOUS FAIT DES TEXTES TELECHARGES?
Lus et classés
Lus, jugés intéressants et exploités
Lus et fait lire par d'autres
(C)octobre 2007 Réalisation BDSOFT