Visiteurs:86079590
En ligne:00042
Accueil   Espace échanges  
menu espace echange
Consultation des Echanges

1837 échanges avec Njoh Mouelle

11-OLIVIER KUETEGHO (Cameroun)  Posté le :26 février 2022 à 06:49:13
          Bonjour Professeur ! Professeur, dans De la médiocrité à l'excellence et plus précisément dans le chapitre intitulé la modernité, vous parlez de la modernité de progression et régression. Quelle différence faites vous entre les deux? Quel est selon vous le critère d'évaluation de la modernité ? Quel type de modernité recommandez-vous à l'Afrique sous-développé ? Merci Professeur.


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 27 février 2022 à 17:04:01)

          J’ai présenté des exemples qui permettent de comprendre ce que je veux dire.
Au départ, dans ce chapitre, il est question de dire si les valeurs traditionnelles doivent être
toutes abandonnées. La réponse que je donne est qu’il faut évaluer chaque valeur en
utilisant le principe de progrès comme critère. Étant donné que si tout ce qui relève de la
tradition n’est pas à conserver, tout ce qui relève de la modernité n’est pas non plus à
adopter; tout dépend de la valeur de progrès qu’on peut trouver d’un côté comme de
l’autre. Dans les pratiques agricoles et culturales, le tracteur moderne vaut mieux que la
houe traditionnelle. Au plan des mœurs, les mutilations génitales des jeunes filles ne sont
pas à conserver, là oú elles étaient pratiquées. Elles représentent une arriération alors que
la modernité se trouve dans le renforcement de la valeur humaine en chaque être humain.
Allez donc relire ce chapitre attentivement.
12-DIAPA YAYA (Burkina Faso)  Posté le :30 janvier 2022 à 03:10:14
          Bonsoir cher Philosophe. Je suis Etudiant en Master2/philosophie à l'Université Joseph Ki Zerbo. Après lecture de deux œuvres dont vous êtes l'auteur( De la médiocrité à l'excellence: Essai sur la signification humaine du développement suivi de Développer la richesse humaine et L'aspiration à être) j'envisage formuler un thème de mémoire mettant en relation la philosophie et le développemet. ll y a des œuvres comme :La philosophie est-elle inutile?, La philosophie, l'action et la politique, que je cherche . J'aimerais à cet effet avoir une idée des librairies situées au Burkina Faso, dans lesquelles je peux en trouver ou commander. Merci. Bien de choses à vous!


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 3 février 2022 à 12:27:22)

          Bonjour Monsieur Diapa Yaya,
Je vous félicite d'avoir choisi ce thème pour votre mémoire de Master 2/Philosophie. Dans un
premier temps je vous communique ci-dessous le contact des Editions CLE en ce qui concerne
l'ouvrage la Philosophie est-elle inutile? Pour ce qui est de "la philosophie, l'Action et la
Politique", vous pouvez l'obtenir rapidement en vous rendant sur le site Amazon pour le
commander. Je crois d'ailleurs qu'Amazon vend tous mes livres en format kindle comme en
format broché.
Vous pouvez aussi demander à une librairie de Ouagadougou de vous les commander
directement auprès des éditeurs.
13-AVOMO OBAM BABETTE BLANCHE (Cameroun)  Posté le :23 janvier 2022 à 13:38:15
          Bonjour professeur c'est un honneur pour moi de m'adresser à une emblème de la philosophie africaine comme vous.ma question est la suivante:d'après vous comment doit procéder l'homme de l'Afrique sous développée ,c'est à dire l'homme critique comme vous l'avait surnommé,pour sortir de sa situation de crise? Merci pour votre écoute.


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 28 janvier 2022 à 16:18:47)

           Cette crise se poursuit et se voit même aggravée par la complication que la mondialisation
vient y ajouter. La solution n’a rien de comparable aux équations que vous résolvez en
classe. Que reproche-t-on au pouvoir chinois quand il veut prendre le destin de son peuple
en main comme il l’a fait une fois dans le passé en fermant les frontières culturelles avec le
monde extérieur? C’est une question pour faire réfléchir. L’homme en crise qu’est l’Africain
aujourd’hui peut-il se retrouver seul à seul pour mieux refaire son monde avant d’ouvrir de
nouveau les frontières? Les Chinois ont ouvert les frontières mais dans une orientation
consistant à prendre ce qu’il y a de bon dans le reste du monde, notamment dans le
domaine scientifique. Écoutez: si vous pouvez, lisez le dernier chapitre de mon ouvrage
intitulé “Quelle éthique pour le transhumanisme? Des hommes augmentés et des post-
humains demain en Afrique?”. Ce chapitre est intitulé: “ Pas de nouvel apartheid pour
l’Afrique”. Librairie L’Harmattan , là où vous vous trouvez.
14-EKOME PAULIN (Cameroun)  Posté le :6 janvier 2022 à 09:12:14
          Bonjour à vous je suis entrain de faire un travail dans le cadre de ma soutenance de fin de cycle de philosophie au Grand Séminaire. Ce travail porte sur le thème : "CULTURE AFRICAINE ET MONDIALISATION, VERS UN DÉVELOPPEMENT INTÉGRAL DE L’AFRICAIN : CAS DU GABON".
Je veux montrer dans ce travail la place de nos culture traditionnelles dans le processus du développement. Comme vous le dites si bien : "Le développement est un processus complet, total qui déborde largement le cadre de l'économique, pour recouvrir l'éducationnel et le culturel". Je veux dépasser l'aspect économique du développement pour le culturel. En fait, je prône pour un retour aux sources pas dans le sens de rejeter ce que nous propose les autres mais en ajoutant nos cultures à ce que nous propose l'Occident.
J'ai pour ce faire choisi votre œuvre "De la médiocrité à l'excellence: Essai sur la signification humaine du développement"
Votre expertise me sera d'une grande aide.
Merci


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 7 janvier 2022 à 09:46:22)

          Puisque vous habitez Yaoundé, la bonne manière de procéder consisterait pour vous à venir me
voir, au lieu que ça se passe par ce site.
15-TIENTEGA (Burkina Faso)  Posté le :16 décembre 2021 à 18:22:13
          Bonsoir Pr. Je vous écris depuis le Burkina. J'ai travail sur vous comme auteur en master autour du thème: le procès de la culture africaine chez E N Mouelle: esquisse d'une pensée authentique du progrès. Sous la direction du Pr jacques Nanema en 2020. Je maintenant en thèse 1 avec un thème vague pour le moment sur la culture. Je voulais juste une prise de contact. Bonsoir.


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 18 décembre 2021 à 12:51:56)

          Bonjour Monsieur TIENTEGA,
Recevez mes félicitations pour le sujet déjà traité au niveau du Master et sous la direction
du professeur Jacques Nanema. Vous faites bien de vous maintenir dans cette œuvre au
niveau de la thèse. Le professeur Nanema va vous aider á formuler un sujet et son
argumentaire. Je ne sais pas si vous connaissez quelques ouvrages collectifs susceptibles de
vous aider à trouver un sujet qui accroche votre attention; je pense en particulier à celui
édité chez CLE à Yaoundé et intitulé: “EBÉNÉZER NJOH MOUELLE, PENSEUR DU
DÉVELOPPEMENT ET DE LA POLITIQUE”, octobre 2014. Vous pouvez le commander
directement à l’adresse de CLE ci-après: editionscle@yahoo.fr
Cet ouvrage contient également une de mes récentes conférences précisant ce que j’ai
voulu faire en m’intéressant à la philosophie du développement.
Bon courage avec mes encouragements.
16-TCHOUMENI MERLINE (Cameroun)  Posté le :8 décembre 2021 à 06:47:57
          Bjr monsieur je suis tchoumeni je fait la classe de terminale littéraire


Svp je voudrais savoir si la nature et la culture peuvent marcher ensemble


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 8 décembre 2021 à 14:25:26)

          Toute transformation de la nature relève de la culture. Considérez une forêt déboisée et
devenue une belle et grande cacaoyére aux sillons rectilignes, séparés par des allées
propres et sur lesquelles vous pouvez circuler et contempler l’œuvre de l’homme! Vous
vous rendez compte tout de suite que votre questionnement ne devrait pas être celui-là! La
culture, ce sont les aménagements que l’homme apporte à la nature. La forêt c’est la nature
physique extérieure à l’homme. Mais il y á aussi une nature physique qui constitue chaque
homme: le nerveux et l’impatient, le paresseux et l’indolent ne peuvent changer leurs
tempéraments respectifs que parce qu’ils sont des etres créatifs et qu’il n’y aurait pas de
culture si l’homme n’était pas capable de liberté créatrice au lieu d’être collé à la nature
comme le sont les animaux.
17-DIAPA YAYA (Burkina Faso)  Posté le :4 décembre 2021 à 02:20:47
          Bonsoir cher Prof! Je me nomme DIAPA Yaya, étudiant en Master2/philo à l'Université Joseph KI-ZERBO. Je suis à la recherche d'une de vos œuvres intitulée: La philosophie est-elle inutile? Et j'aimerais savoir comment faire pour avoir accès à la version numérique. Bien à vous Pr!


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 7 décembre 2021 à 22:50:44)

          Bonjour,
Allez sur le site d’Amazon. Ils vendent tous mes livres y compris celui que vous cherchez,
en version numérique, tout comme en version papier broché.
Introduisez la recherche: ouvrages de NJOH MOUELLE VENDUS CHEZ AMAZON
18-PRISO EBOA (Cameroun)  Posté le :18 novembre 2021 à 11:19:48
          Bonjour Prof et bon journée !
Ce 18 est la journée de la Philosophie .... la 20ème du genre d'après le MINESEC qui organise une rencontre à Ebolowa sous le Thème: Philosophie & Morale
Je saisie l'opportunité pour poser la question de savoir si, à la lumière de l’Économie qui met souvent cette dimension de côté, la Philosophie dans sa pratique s'embarrasse de la Morale ... Ou seulement en parle pour diffuser les savoirs -savants?
et ....
comment La philosophie aujourd'hui dans le contexte de l'IA que vous avez bien développé...avec une alerte sur ses dérives probables ....... pourrait prétendre moraliser les comportements des Hommes ...qui dans la réalité... sont presque tous orientés vers l'intérêt et le Gain au nom du réalisme ...?


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 20 novembre 2021 à 21:40:51)

          Mettons les points suivants sur les i:
1- Ni la philosophie, ni l’éthique qui en fait partie , ne devraient être traitées comme des
agents autonomes engagées dans l’action concrète au quotidien; ce sont des philosophes de
chair et d’os, porteurs de visions de monde, qui peuvent, s’ils sont en situation, s’engager à
mettre en œuvre des idées et des visions constituant leurs convictions,
2- l’éthique est constituée de principes qu’il faut traduire en actes; et pour qu’il en soit
ainsi, ces principes doivent se voir transformés juridiquement en lois. De là mon insistance
sur la législation et l’établissement des conventions internationales contraignantes en ce qui
concerne par exemple l’intelligence artificielle. Lire ou relire « QUELLE ÉTHIQUE POUR LE
TRANSHUMANISME… » que j’ai publié un an après « TRANSHUMANISME, MARCHANDS DE
SCIENCE ET AVENIR DE L’HOMME » 2017 et 2018.
3- Vous laissez l’impression d’attendre autre chose des « discours savants ». Lisez donc le
dernier chapitre de « QUELLE ÉTHIQUE…. »; vous y verrez que j’interpelle le pouvoir d’état
en Afrique pour qu’il prenne la place des grosses entreprises que sont les GAFAM, pour
créer des centres d’excellence en matière de recherche scientifique et notamment dans le
domaine des NBIC, en prenant la responsabilité de définir les programmes de recherche et
de financer leur exécution. Cessez d’attendre du penseur, philosophe ou non, de réaliser des
programmes de développement alors qu’il n’est pas en situation de responsable élu pour ce
faire. Dans le cadre du système d’économie libérale capitaliste, il n’y a rien d’étonnant à
voir les investisseurs tenir à obtenir le retour de leurs investissements sous la forme de
bénéfices et de profits substantiels. Par contre, dans nos pays en voie de développement, le
pouvoir d’Etat devrait utiliser l’argent public pour mettre en œuvre une véritable politique
sociale, empreinte du souci de justice et d’équité.
19-NWAL DARRYL (Cameroun)  Posté le :13 novembre 2021 à 11:31:33
          Bonjour professeur Ebénézer Njoh Mouelle. Moi je suis Nwal Darryl votre utilisateur libre de votre signifiante œuvre.


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 20 novembre 2021 à 20:58:50)

          Merci infiniment, cher NWAL DARRYL.
Un troisième ouvrage collectif devant célébrer les 50 ans de l’essai sur la signification
humaine du développement, plus connu sous le titre de « De la médiocrité à l’excellence »
va sortir des Presses au début du mois de décembre 2021.
Le colloque organisé du 15 au 17 novembre 2021 à l’Université de Yaoundé I par l’Institut
Africain de Bioéthique a eu pour thème: « NJOH MOUELLE ET LE TRANSHUMANISME EN
AFRIQUE ». les Actes de ce colloque vous intéresseront certainement. Pas avant février
2021. Merci encore pour l’intérêt que vous portez à mon œuvre.
20-BAI ANA (Cameroun)  Posté le :6 novembre 2021 à 23:01:46
          Bonsoir cher maitre, vous avez parlé de la culture dans votre ouvrage De la médiocrité à l'execellence, en quoi la culture est le garant de développement?


REPONSE De Njoh Mouelle
 (le 8 novembre 2021 à 10:11:48)

          Votre question aurait pu être plus précise et montrer que vous avez lu le chapitre "culture et
développement". Mais telle qu'elle est posée, n'importe qui, sans avoir lu cet essai, peut la
poser. Je vais donc me limiter à y répondre de manière tout aussi générale: la culture, c'est-à-
dire les valeurs et les représentations du monde dont un peuple est porteur, peuvent aider ou
contrarier le développement. La mentalité magique qui rend les autres responsables de ce qui
vous arrive et ne laisse que peu de place à l'auto-critique, ne favorise pas le développement
entendu comme progrès dans l'amélioration des conditions de vie de l'homme. Il en est
largement question dans les premiers chapitres de cet essai. Par contre, la culture qui valorise
la créativité et l'auto responsabilisation dans ce qui nous arrive, est largement favorable au
progrès et à l'esprit d'entreprise qui se trouve au cœur de la culture de développement.
Attendre tout des autres, demeurer dans l'attitude de consommateur qui ne songe pas à se
transformer en producteur relève d'une culture de la passivité défavorable au développement.
page 2 sur 184
Que Signaler?
Vote
Réfléchissons-y...
"LE FRUIT MÛR TOMBE DE LUI-MÊME, MAIS IL NE TOMBE PAS DANS LA BOUCHE." (Proverbe chinois)
Vote
Faits et gestes
Vote
Sondage
QU'AVEZ-VOUS FAIT DES TEXTES TELECHARGES?
Lus et classés
Lus, jugés intéressants et exploités
Lus et fait lire par d'autres
(C)octobre 2007 Réalisation BDSOFT