Visiteurs:33712494
En ligne:00036
Accueil   Actualité au quotidien  
Document sans titre
Document sans titre
details des articles

Actualité du 18-01-2014

Mercredi 8 Janvier 2014, à l'Institut Universitaire Catholique St Jérôme de Douala

Njoh Mouelle a eu à prononcer la conférence inaugurale du Colloque International organisé à Douala par l’Institut Universitaire Catholique Saint-Jérôme, portant sur le thème général : Quelles trajectoires vers une émergence à visage humain ?

Répondant à l’invitation de S.E. Mgr Samuel KLEDA, Grand Chancelier de l’Institut Universitaire Catholique Saint-Jérôme de Douala, Ebénézer Njoh Mouelle a prononcé la conférence inaugurale du Colloque international organisé par cette institution sur le thème général libellé comme suit : Quelles trajectoires vers une émergence à visage humain en Afrique ? Participaient à cette rencontre des professeurs venus de plusieurs continents et notamment de quelques-uns des pays dits émergents de l’heure telle que l’Inde et la Chine.

Le sujet proposé à Njoh Mouelle portait sur « L’homme africain de l’émergence ». Autrement dit, quel type d’homme serait celui qui pourrait contribuer à faire entrer l’Afrique dans l’ère de l’émergence. On pourra lire le texte intégral de cette communication dans la rubrique Activités>Colloques>philosophie.

S’il faut ramasser en quelques points le profil de ce que Njoh Mouelle estime que l’homme africain de l’émergence devrait être, on retiendrait les idées suivantes : D’abord le conférencier a commencé par indiquer que ce type d’ homme dont la multiplication sera attendue à la fin du processus conduisant à « l’émergence de l’ émergence », est cependant celui sans lequel il n’ y aurait pas émergence, s’il n’est pas identifié pour être celui-là même qui serve de moteur à ce mouvement vers l’émergence. Ayant dit cela et après l’avoir présenté négativement dans un premier temps, Njoh Mouelle a dit voir cet homme sous les traits suivants :

1 - Un homme qui fait une grande place à la rationalité dans sa vie en général et dans son comportement en tant qu’agent de développement économique ;

2 - Un homme qui doit se dire qu’on l’induit en erreur ou qu’il se laisse induire en erreur à s’entendre dire qu’il n’a pas la notion du temps. Il doit comprendre que le temps s’exprime en termes de quantité de travail effectué, c’est-à-dire en termes de projets mis en chantier ;

3 - Un homme qui croit en lui-même et en son pouvoir d’action sur le monde et la nature, tournant le dos au fatalisme et aux pratiques magiques et sorcières ;

4 - Un homme qui doit être un homme d’ambition et dont le niveau d’aspiration est élevé ;

5 - Un homme créatif qui tourne le dos à l’esprit moutonnier et conformiste, bref un producteur renonçant à s’installer dans un statut de consommateur des productions des autres ;

6 - bref, un homme à tempérament d’entrepreneur et qui sache par conséquent prendre des risques en investissant dans la recherche –innovation. « Il faut que l’Afrique voie se multiplier significativement le nombre de ses entrepreneurs de l’émergence parmi lesquels l’industriel, qui devrait prendre la course en tête », a conclu Njoh Mouelle.
Document sans titre
Images


En attendant l'ouverture officielle

L'arrivée du Cardinal TUMI que Njoh Mouelle salue

La grande salle de seance plénière

1
(C)octobre 2007 Réalisation BDSOFT